Mauvaise haleine et parodontologie

 

 

Les maladies parodontales peuvent avoir des répercussions sur l'haleine, notamment : 

La gingivite

La parodontite

La Gingivite est une inflammation des tissus superficiels qui gonfle, devient rouge foncé et saigne au moindre contact : en se brossant les dents, en croquant dans une pomme.

À l’origine, la parodontite se caractérise par une infection de la gencive et de l’os qui entoure les dents. L’infection entraîne une destruction des tissus parodontaux qui soutiennent les dents (gencive, cément et os de la mâchoire). 

Ces deux pathologies sont causées principalement par la plaque bactérienne. Celle-ci se dépose à la jonction dent gencive, et va entraîner sous l’influence des éléments minéraux contenus dans la salive, la formation de tartre. Lorsque l’atteinte tartrique et bactérienne est superficielle, l’inflammation résultante est une gingivite. Celle-ci peut occasionner des problèmes de mauvaise haleine accompagnés de saignements, de dépôts tartriques et bactériens.

Traitement

Dans le cas des deux pathologies, gingivites ou parodontite, on va restaurer la bonne haleine en éliminant la plaque bactérienne et le tartre. Dans tous les cas une hygiène bucco-dentaire irréprochable est nécessaire, le patient doit donc apprendre les bonnes techniques de brossage et d’utilisation du fil dentaire.

Pour une gingivite, un traitement avec curetage et surfaçage sera suffisant.

Qu’il s’agisse d’une gingivite ou d’une parodontite, l’élimination bactérienne et tartrique va contribuer à restaurer la bonne haleine chez le patient. Dans tous les cas, un diagnostic s’impose, suivi d’un traitement adéquat et d’une hygiène buccodentaire irréprochable (acquisition d’une bonne technique de brossage et de l’utilisation du fil dentaire).

Dans le cas d’une gingivite : un traitement avec curetage surfaçage sera suffisant.

Dans le cas d’une parodontite : un traitement avec curetage surfaçage doublé d’un traitement chirurgical seront nécessaires.

Certaines dents peuvent être atteintes d’abcès à l’origine de la mauvaise haleine. Leur atteinte parodontale est parfois irréversible ; l’extraction s’impose alors.

 

 

Article rédigé par le praticien le 04/03/2013